Le progrès passe par un renouvellement des responsables politiques

Une excellente tribune de Michel Guénaire, avocat et essayiste, sur LE PLUS (Nouvel Observateur).

3 idées intéressantes à débattre:

- établissement d’un financement public spécifique des nouveaux partis

- un ensemble de mesures visant à casser le métier politique : interdiction d’exercer le même mandat plus de deux fois successivement, interdiction du cumul de l’exercice de plus de deux mandats simultanément, suppression des réserves parlementaire et ministérielle dont les fonds profitent une nouvelle fois aux élus du système dans leurs campagnes de réélection, rétablissement de la règle selon laquelle un ministre ne doit pouvoir retrouver son siège de parlementaire qu’au terme d’une élection partielle alors qu’il peut à présent le retrouver automatiquement

- création d’un vrai statut de l’élu

Je suis particulièrement favorable aux deux derniers sujets, que je défends depuis longtemps.

Les structures humaines changent quand les hommes et femmes qui les dirigent changent.

La reconquête de la confiance populaire passera par une réforme sérieuse de la gouvernance du pouvoir politique, de l’Etat et des entreprises.

Lire la tribune complète en cliquant ici

 

 

Posted on January 11, 2016 .